Akiem : un atelier de maintenance ferroviaire en construction à Ostricourt dans les Hauts-de-France

Akiem, acteur important du leasing ferroviaire en France et en Europe, lance la construction d'un atelier de maintenance ferroviaire à Ostricourt, dans les Hauts-de-France. Avec cet atelier, le groupe étend son réseau de maintenance européen à la France. Il participe ainsi à la mutation et la croissance du fret ferroviaire sur le territoire, et à la relance et à la décarbonation de l'industrie.
Lecture : 5 minutes

En investissant plus de 10 millions d’euros sur le site Ostricourt – Delta3 pour présenter une nouvelle offre de maintenance ferroviaire, Akiem et sa filiale Akiem Technik répondent au besoin d’agilité des opérateurs. Spécialiste en Europe de la location de locomotives, Akiem veut réduire significativement les coûts actuels de la maintenance en France afin de les aligner sur ceux des autres pays européens tout en présentant un service très qualitatif, et en offrant un niveau de fiabilité et de disponibilité élevé.

« Notre filiale de maintenance Akiem Technik réalise tous les jours des opérations de maintenance dans 17 pays d’Europe. Ce nouvel atelier permet de renforcer sa présence en France et en Europe de l’Ouest. Notre objectif est d’améliorer notre performance économique tout comme la qualité de service apportée à nos clients. Ce site est bien plus qu’un simple atelier, il sera le vecteur de notre stratégie de développement de partenariats industriels et d’innovation, de formation et de développements de compétences pour la région de l’Europe de l’Ouest. Il sera une vitrine de nos ambitions et de notre savoir-faire. Sa conception et sa gestion seront conformes aux derniers standards en matière de respect de l’environnement, véritable témoin de notre engagement pour le développement durable », souligne Fabien Rochefort, CEO d’Akiem.

Le nouvel atelier de maintenance Akiem d’Ostricourt, dont les travaux débuteront début 2022 pour une livraison au printemps 2023, aura un contrat pour effectuer les révisions mi-vie de plus de 150 locomotives Akiem sur 5 ans. Au-delà de cette production industrielle, le personnel d’Ostricourt supervisera la maintenance d’exploitation des matériels Akiem utilisés en France, en Belgique et au Luxembourg. Une part significative des opérations de maintenance seront effectuées sur ce nouveau site, et les équipes mobiles d’Akiem Technik collaboreront avec des partenaires de maintenance externes afin de fournir un service au plus près de ses clients. L’expertise de maintenance d’Akiem sera aussi mise à disposition des opérateurs propriétaires de leurs propres matériels.

Les Hauts-de-France, terre d’innovation et de savoir-faire

En s’implantant dans les Hauts-de-France, à Ostricourt, Akiem souhaite créer une dynamique locale vertueuse de création d’emplois et de savoir-faire. Aux 60 emplois créés directement par l’atelier et les fonctions supports, s’ajouteront rapidement de nombreux emplois indirects. En collaborant avec les autorités locales comme la mairie d’Ostricourt, la communauté de communes de Pévèle-Carembault, la région Hauts-de-France et Nord France Invest, Akiem souhaite l’émergence rapidement de nombreuses PME et ETI industrielles ou ferroviaires, et ainsi créer un nouveau pôle d’excellence dans le Nord de la France.

« Nord France Invest, ayant accompagné Akiem dès le démarrage du projet en effectuant des recherches de sites, se réjouit de cette excellente nouvelle qui va permettre un renforcement structurel de la filière ferroviaire régionale. Ce nouvel atelier de maintenance, vitrine en matière d’innovation et de savoir-faire, favorisera l’emploi dans les Hauts-de-France », déclare Luc Doublet, Président de Nord France Invest.

« Je mesure l’opportunité que représente l’accueil d’Akiem pour Pévèle Carembault. Cet acteur majeur du ferroviaire en Europe contribuera à poursuivre l’histoire des grandes sociétés de production qui marquent ce territoire. De son côté, Akiem saura mettre à profit les avantages qu’offre Pévèle Carembault à commencer par une position stratégique certaine et un cadre de travail privilégié pour les futurs salariés », ajoute Luc Foutry, Président de Pévèle – Carembault.

Une nouvelle offre de formation dans les Hauts-de-France

Akiem et i-Trans, le pôle de compétitivité des transports, de la mobilité et de la logistique, réfléchissent à de nouvelles offres de formation dans les nombreux métiers de la maintenance ferroviaire, souvent en tension.

« Chaque jour, nous constatons que le marché français de la maintenance de matériels roulants est bien moins dynamique et concurrentiel qu’ailleurs en Europe. Nous avons trouvé dans les Hauts-de-France un territoire qui nous permettra de trouver les collaborateurs et de développer les compétences dont nous avons besoin. Nous étudions avec les collectivités territoriales et i-Trans les moyens de contribuer au renforcement de l’écosystème industriel et de service autour de la filière maintenance du matériel ferroviaire, la formation initiale et continue sera au cœur de nos réflexions » conclut Fabien Rochefort.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.