Cetim, AddimAlliance, Initiative3D, AFH et GIS Head unis pour la R&D de la fabrication additive métallique

GIS Head (CNRS), les réseaux régionaux Addimalliance, Initiative 3D, Additive Factory Hub, Cetim et Filière Manufacturing des Instituts Carnot, renforcent leur coordination dans le domaine de la fabrication additive métallique.
Lecture : 3 minutes
Crédit : Cetim

« La France dispose d’atouts, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. La fabrication additive métallique plonge ses racines dans les technologies mécaniciennes (métallurgie, traitement thermique, soudage, etc.) et représente une véritable filière avec des fabricants de machines, de pièces, du traitement de surface, etc. Il s’agit, pour ces initiatives de se coordonner, tout en respectant leurs propres dynamiques locales. » affirme Philippe Lubineau, Directeur de la recherche et des programmes au Cetim.

Cette initiative facilite les passerelles et les accès, de croiser les feuilles de route et favorise les synergies. GIS Head (CNRS), les réseaux régionaux Addimalliance en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, Initiative 3D en Auvergne-Rhône-Alpes, Additive Factory Hub en Île-de-France, Filière Manufacturing des Instituts Carnot et Cetim, multiplieront les échanges afin de croiser les travaux et les roadmaps dans le cadre d’un comité de pilotage.

Par ailleurs, cette action permettra un partage de ressources matérielles et de compétences humaines rendant possible cette synergie nationale afin de démultiplier les résultats. Les comités de pilotage feront des points de coordination réguliers sur les études et les investissements à effectuer.

En outre, l’initiative s’appuie sur les différentes structures régionales. Ainsi, les acteurs locaux inscrivent leurs travaux au cœur des territoires et le long de l’échelle des TRL (ou niveau de maturité technologique). Ils s’adossent à des établissements académiques présents sur les territoires, et à des centres techniques qui permettent aussi la dissémination auprès du tissu industriel à l’échelle nationale.

De plus, l’autre vocation de synergie nationale autour de la filière « fabrication additive métallique » est de soutenir les acteurs industriels existants et d’accompagner l’émergence de nouveaux acteurs compétitifs sur la scène internationale.

Cette action permettra aussi de réunir les ressources et les compétences afin de lever les verrous technologiques, fournir aux industriels ce dont ils ont besoin au niveau académique et ainsi démultiplier les résultats avec des acteurs de premier plan de la recherche et du transfert industriel.

Enfin, le renforcement de cette double synergie « Territorial – National » et « Amont – Aval » se manifestera par l’organisation d’un symposium scientifique sur l’état des travaux de recherche en Fabrication Additive métallique au printemps 2022.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.
Sur le même sujet

Travailler en toute sécurité avec les vêtements haute visibilité de Mewa

Les vêtements haute visibilité de Mewa sont conformes à la norme ISO 20471 et assurent une grande visibilité à leurs porteurs, notamment grâce à des bandes réfléchissantes horizontales ou verticales. Quatre collections certifiées pour toutes les utilisations La gamme de Mewa est constituée de différentes collections certifiées, telle que Dynamic Reflect pour les professionnels à la […]