Sew Usocome : un partenariat avec un laboratoire de recherche publique alsacien

Fabricant de systèmes d’entraînement et d’automatisation pour tous les secteurs industriels, Sew Usocome (67) noue pour la première fois, avec l’aide de la SATT Conectus, un nouveau partenariat de recherche avec ICube, laboratoire public alsacien (CNRS-Université de Strasbourg, INSA, ENGEES). Grâce aux 650 chercheurs spécialisés dans l’ingénierie, l’informatique et l’imagerie, ce dernier devrait permettre à l’industriel d'améliorer la gestion et maintenance de ses lignes de production.
Lecture : 4 minutes
Industrie 4.0

Sew Usocome, filiale française du groupe allemand Sew-Eurodrive, est une vitrine nationale et internationale en matière d’industrie 4.0. Les processus innovants et les nouvelles technologies mises en place, notamment dans ses 3 usines du Grand Est (Brumath, Haguenau et Forbach), font de Sew Usocome une référence de la transformation numérique industrielle.

Collaboration entre le public et le privé


Olivier Jotz, Manager du Pôle Processus et Innovations (PPI) déclare : « Depuis toujours, Sew Usocome mise sur l’innovation pour proposer des solutions technologiques de pointe. Notre Pôle Processus et Innovations, composé de 40 spécialistes, est 100 % dédié à l’innovation des lignes de production. La démarche inédite d’élaborer une thèse avec le laboratoire ICube a pour objectif de créer des ponts entre nos 2 mondes : la recherche et l’industrie. Nous souhaitons d’une part élargir nos sources de veille technologique, complémentaires aux sources traditionnelles (orientées propriétaire), pour confronter nos idées et visions, et d’autre part mettre en oeuvre les travaux de recherche en développant des applications intégrées à nos processus de fabrication. Nous avons également la conviction qu’une approche scientifique doit nous permettre d’étendre la capitalisation des savoirs pour accélérer le déploiement technologique. »

Cette collaboration se manifeste par le lancement d’un projet de recherche conjoint pour une durée de 3 ans. La première étape a été marquée l’intégration par Sew Usocome d’un jeune doctorant chargé de piloter ce projet. Celui-ci est sous la direction de deux encadrants de thèse : Bertrand Rose, Professeur au sein du Laboratoire des sciences de l’ingénieur, de l’informatique et de l’imagerie (ICube / Equipe CSIP Conception, Système d’Information et Processus inventifs / Université de Strasbourg) et Benoît Iung, Professeur au Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN/Université de Lorraine). Mais ce jeune doctorant est aussi suivi par un encadrant industriel : Olivier Jotz, Manager du Pôle Processus et Innovations (PPI) chez Sew Usocome.
Les travaux seront axés sur l’optimisation d’une maintenance prédictive autonome, le recueil de données et leur interconnexion avec les outils internes de gestion (ERP, MES…) et le perfectionnement du jumeau numérique permettant de virtualiser une chaine de production et de simuler l’impact de tout changement sur un ou plusieurs de ses éléments (flux, implantation, ergonomie…). Ce projet doit rendre possible l’amélioration des performances des usines et l’obtention des gains en productivité et en réactivité face aux variations de l’activité et de la personnalisation des produits.

Avec ce partenariat R&D d’un nouveau type, Sew Usocome veut contribuer concrètement au plan de relance national, renforcer son exemplarité en matière d’usine digitale 4.0. et affirmer son ambition : penser dès aujourd’hui aux solutions de demain.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.