TSI forme de techniciens qualifiés pour faire face à la pénurie

Lecture : 4 minutes

Depuis trois ans, située à Montceau-Les-Mines, la société TSI spécialisée dans la maintenance industrielle accueille dans ses effectifs au minimum deux apprentis en cours de formation aux métiers de la chaudronnerie. Elle veille à ce qu’ils soient véritablement au contact de la production car cela est capital pour les dirigeants. Outre ces deux apprentis, TSI prend, sur sollicitation de ces mêmes centres de formation, des stagiaires en CAP et en BEP de chaudronnerie pour la validation de leurs acquis tout au long de l’année.

Comme le précise David Guerchon : « Un soin particulier est apporté dans la sélection des apprentis qui doivent montrer une volonté et une motivation réelles certes, mais aussi adhérer aux valeurs de TSI : l’écoute du client, le service, la réactivité. Ils seront demain les forces vives et représenteront l’entreprise auprès des clients. »

En septembre dernier, l’entreprise n’a pas hésité à engager, en alternance, un jeune âgé de seulement 16 ans, élève aux Compagnons du Devoir à Dijon. Les horaires des jeunes apprentis ont été adaptés pour favoriser leur intégration au sein de la production. Ils peuvent travailler en journée à des horaires fixes plutôt qu’en équipe (2×8 ou 3×8 selon la saisonnalité).

Pour illustrer les actions effectuées dans le cadre du parrainage, le dirigeant cite l’exemple d’une jeune soudeuse recrutée il y a quelques mois. Celle-ci a révélé des dispositions particulières et une réelle volonté de continuer à apprendre afin d’évoluer dans son métier. Un binôme a alors été composé avec un technicien expérimenté qui lui transmet son savoir-faire lors des chantiers réalisés ensemble. Tous deux sont satisfait de ce partage inhabituel. L’un est fier d’être reconnu pour son expertise et de transmettre son savoir. L’autre est consciente de la chance qu’elle est l’élève unique d’un professionnel hors pair, fort de plus de 30 ans d’expérience.

Concernant le partenariat avec les écoles du bassin d’emploi, il permet de faire travailler les jeunes élèves sur des sujets concrets. La Direction de TSI a prévu de confier les plans de pièces réalisées afin d’honorer des commandes en cours et éclairer ainsi les professeurs sur les problématiques et les besoins actuels du marché. Ainsi, certains professeurs ont déjà transformé en supports de cours les exemples de réalisations fournis par TSI les années précédentes.

Enfin, l’entreprise ne manque pas de répondre aux demandes des jeunes collégiens en 3ième pour leur stage de découverte d’entreprise. « Dans le secret espoir d’éveiller en eux la fibre technique, le plaisir du travail manuel, il faut bien l’avouer », conclut la Direction.

Lire la suite